Pays de l’Angoumois

01. Angoumois

Via patrimoine, association pour la valorisation du patrimoine

L’AGENDA

Découvrez le programme de printemps !

Visites, lectures de paysage, balades pédestres ou à vélos, profitons des beaux jours pour (re)découvrir le Pays d’art et d’histoire de l’Angoumois !

PDF - 452.1 ko

CLIQUEZ SUR LE FICHIER POUR ACCÉDER AU PROGRAMME COMPLET

UNIVERSITÉ EN ANGOUMOIS

Via patrimoine a le plaisir de vous dévoiler le programme de l’Université en Angoumois qui se déroulera du mardi 12 au vendredi 15 avril prochain à Angoulême sur le thème :

« Élites et patrimoines : affirmer et tenir son rang du Néolithique … aux années 1930. »

- 14 conférences d’universitaires à destination du grand public

- Visites exceptionnelles - Réservations obligatoires - nombre de places limité

L’équipe est à votre disposition pour tout complément d’information et pour réserver vos places. Nous vous attendons nombreux pour cette nouvelle session.

PDF - 435.5 ko

CLIQUEZ SUR LE FICHIER POUR ACCÉDER AU PROGRAMME COMPLET

En 2016, devenez Amis du patrimoine et bénéficiez de gratuité ou de réductions, d’invitations privilégiées et de l’envoi des programmes à domicile

TÉLÉCHARGEZ LE BULLETIN D’ADHÉSION 2016

PDF - 85.4 ko

- 

LE LABEL PAYS D’ART ET D’HISTOIRE DE L’ANGOUMOIS

En 1987 Angoulême obtient le label Ville d’art et d’histoire. Une convention est signée entre la Ville d’Angoulême et la caisse Nationale des Monuments Historiques et des Sites. Un service patrimoine est créé pour gérer ce label. En 1993, l’association « Pays d’art et d’histoire de l’Angoumois » voit le jour. Elle a pour objectif de porter le label Angoulême Ville d’art et et d’histoire et de travailler à la préfiguration du futur Pays d’art et d’histoire de l’Angoumois. La convention « Pays d’art et d’histoire de l’Angoumois » est signée en 1997 entre 24 communes* de l’Angoumois et le ministère de la Culture et de la Communication. Le label Ville d’art et d’histoire laisse donc place au label Pays d’art et d’histoire de l’Angoumois.

L’association "Pays d’art et d’histoire de l’Angoumois" est rebaptisée en 2002 "Via patrimoine". Elle a pour mission de mettre en oeuvre les objectifs de la convention Pays d’art et d’histoire de l’Angoumois.

* Les 24 communes signataires de la convention Pays d’art et d’histoire de l’Angoumois sont : Angoulême, Balzac, Champniers, Charmant, Dirac, Fléac, Garat, Gond-Pontouvre, Isle-d’Espagnac, La Couronne, Linars, Magnac-sur-Touvre, Mouthiers-sur-Boëme, Nersac, Plassac-Rouffiac, Puymoyen, Ruelle, Saint-Michel, Saint-Yrieix, Soyaux, Touvre, Trois-Palis, Vindelle et Voeuil-et-Giget.

JPEG

Une équipe sous la direction de Laetitia Copin-Merlet (5 permanents, dont 4 médiatrices de l’architecture et du patrimoine), met en action tout au long de l’année cette démarche d’échanges et de connaissance pour tous les publics. Elle est présente sur le territoire de l’Angoumois pour créer des liens entre les milieux scientifiques et le grand public, entre les élus et les habitants, entre les enseignants et le jeune public...

Via patrimoine est basée, physiquement, à Angoulême, dans un hôtel particulier Renaissance construit au début du XVIe siècle : l’hôtel Saint-Simon (15 rue de la Cloche Verte).

- 

VIDÉOS

-  Labellisation "Patrimoine du XXe siècle" des écoles Mario Roustan d’Angoulême et Marie Curie de La Couronne, oeuvres de l’architecte Roger Baleix (1885-1958)

Via patrimoine a oeuvré à la reconnaissance de la qualité architecturale de ces deux écoles, en les présentant à la Commission régionale du Patrimoine et des Sites du 30 juin 2015. Les deux écoles construites dans les années 1930 se sont vues décerner le label "Patrimoine du XXe siècle". Créé par le Ministère de la Culture ce label a pour objectif de valoriser les expressions architecturales remarquables du XXe siècle.

http://www.sudouest.fr/2015/11/06/a...

-  Visionnez le webdocumentaire réalisé "Trésors romans" par la Région Poitou-Charentes

"Trésors romans" est une découverte interactive et pédagogique au cœur de la région Poitou-Charentes, terre d’élection de l’art roman. Vues cinématographiques, séquences aériennes, portraits vidéos d’artistes, de restaurateurs et d’animateurs du patrimoine, éclairages de spécialistes de l’art roman... vous invitent à déambuler à travers ce patrimoine merveilleux et découvrir des monuments d’exception.

Les invités de la première partie consacrée à la société romane sont Laetitia Copin-Merlet, directrice de Via patrimoine et Christian Rémy, Historien.

http://www.tresorsromans.poitou-cha...

-  Visionnez le reportage de France 3 consacré à l’artiste Oré et au street art à Angoulême

Soucieuse de révéler toutes les formes artistiques de la ville, l’équipe de Via patrimoine vous propose de découvrir le street art à Angoulême. Zoom sur l’artiste Oré...

http://culturebox.francetvinfo.fr/t...

-  Visionnez l’émission Cap Sud-Ouest : Charente, d’eau et de pierre

http://aquitaine.france3.fr/emissio...

Hélène Bassas, Productrice artistique, présentatrice à France 3 Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, vous embarque à la découverte d’Angoulême et de l’Angoumois en Charente, territoire profondément métamorphosé au XIXème siècle par les avancées techniques et scientifiques de l’ère industrielle. Pour Angoulême, les invités d’Hélène Bassas : Laetitia Copin-Merlet, directrice de Via patrimoine et Florent Gaillard, directeur du musée du Papier.

- 

LES ACTIONS DE VIA PATRIMOINE

- Un service pédagogique :

Le service éducatif bénéficie de plus de 15 ans d’expérience reconnus par le ministère de l’Éducation Nationale dans le domaine de l’animation du patrimoine auprès des jeunes, de la maternelle à l’université. Il organise des animations en temps et hors temps scolaire pour tout public nécessitant une approche pédagogique du patrimoine. Au sein de l’équipe, Pascale Lacourarie construit des projets « sur mesure » avec les enseignants, en rapport étroit avec les projets de classe. Contact : Pascale Lacourarie 05 45 38 49 15 / lacourariepascale@gmail.com

- Le tourisme culturel :

Via patrimoine s’attache à faire connaître et comprendre le patrimoine par le biais de visites guidées à destination des habitants (toute l’année), des touristes (l’été), des groupes et des publics en situation de handicap (sur demande)... Des visites variées et sans cesse renouvelées permettent d’aiguiser la curiosité des amateurs de patrimoine. Pour les groupes, Christine Olmer propose une offre étoffée de visites, avec la possibilité de concocter du « sur mesure », en français, anglais, italien, espagnol. Lors de la saison estivale un programme spécifique de visites et d’animations fait voyager touristes et population locale en Angoumois (visites épicuriennes, visites à la torche, randonnées patrimoine...). Contact : Christine Olmer 05 45 38 49 14 / 06 64 68 18 13 / christine.olmer@gmail.com

- Créer une interface entre les milieux scientifiques et le grand public :

Au sein de son équipe, l’association compte plusieurs membres issus du milieu universitaire diplômés en histoire et histoire de l’art qui mènent des recherches approfondies sur le patrimoine charentais. Parmi les travaux de recherche figurent : l’inventaire du patrimoine, les éditions, la signalétique, la rédaction de fiches sur les monuments... La restitution au grand public est toujours une phase essentielle de cette démarche.

Depuis plus de 20 ans, Via patrimoine joue pleinement son rôle de médiateur entre les milieux scientifiques et le grand public en proposant chaque année l’Université en Angoumois. Chaque session est placée sous la responsabilité scientifique d’un universitaire ou d’un chercheur spécialiste du thème étudié. Les conférences sont présentées par des intervenants de haut niveau, professeurs d’université, archéologues, chercheurs CNRS... Les Universités en Angoumois touchent un public local autant que national. Contact : Marie Faure 05 45 38 49 17 / 06 50 24 20 61 / m.faureviapatrimoine@gmail.com

- Former les personnels :

Via patrimoine s’investit également dans la formation des personnels : guides-conférenciers, prestataires touristiques, chauffeurs de taxi... Contact : 05 45 68 45 16 / 06 37 83 29 72 / viapatrimoine@gmail.com

- Être à l’écoute des communes :

Via patrimoine est un outil pour les communes désirant valoriser, animer, réhabiliter... le patrimoine. Être à l’écoute de chaque commune pour conseiller et mieux coordonner les actions sur l’ensemble du territoire de la Charente est une des priorités de l’association Via patrimoine. Contact : 05 45 68 45 16 / 06 37 83 29 72 / viapatrimoine@gmail.com

- Une démarche multi-partenariale :

La valorisation du patrimoine est une démarche partenariale par essence et Via patrimoine se situe au cœur de réseaux afin d’échanger les savoir-faire au niveau communal, intercommunal, départemental et régional pour s’enrichir et se nourrir de nouvelles expériences.

- 

LE PATRIMOINE DE L’ANGOUMOIS

Au fil de l’eau

Angoulême est le cœur urbain d’un territoire devenu prospère grâce au lien fort tissé avec le fleuve Charente. Ce cours d’eau traverse le département éponyme du nord au sud avant de changer d’orientation à la hauteur de la ville d’Angoulême pour irriguer les terres de l’Ouest et filer vers l’Océan en passant par la Saintonge. Les nombreux méandres du fleuve en Angoumois, et la présence de ses petits affluents, ont façonné les paysages en creusant de petites et vertes vallées.

JPEG

L’Angoumois conserve encore quelques forêts comme celles de la Braconne ou de la Boixe, et de belles vallées occupées très tôt par l’homme. Les falaises impressionnantes de la vallée des Eaux-Claires sont riches en vestiges préhistoriques, comme le sont également les grottes de Sers, Vilhonneur ou Mouthiers-sur-Boëme. Les terres agricoles sont particulièrement riches autour d’Angoulême. Le vignoble est implanté dans ces contrées dès le IIIe siècle. Le vin, objet d’un commerce très important au XIIIe siècle, mais se conservant difficilement lors du transport, est brûlé et transformé en eau-de-vie. On constate alors que ces eaux-de-vie conditionnées en fût de chêne se bonifient avec le temps. Au XVIIe siècle, le commerce en est florissant et entraîne ainsi la renommée du vignoble charentais.

Le fleuve a également permis à l’Angoumois l’essor de la fabrication du papier à partir du XVIe siècle. La qualité et la quantité des eaux de la Charente et de ses affluents constituaient des conditions idéales pour entraîner les roues à aubes des moulins, nettoyer correctement les fibres végétales... Le moulin du Verger, sur la commune de Puymoyen, témoigne encore de cette activité papetière.

L’Angoumois est marqué par les nuances subtiles entre la pierre et la lumière, les plaines et les reliefs, les rivières et les forêts, le patrimoine et les paysages. C’est une terre où le moindre village arbore le clocher de son église romane autour de laquelle se sont regroupées les maisons en pierre. La pierre calcaire, presque omniprésente, a permis le développement d’un bâti de qualité en ville comme à la campagne.

La ville d’Angoulême est située sur un site exceptionnel : un promontoire rocheux naturel surplombant la vallée de la Charente. Entourée de remparts depuis la fin du IIIe siècle jusqu’au XVIIe siècle, la cité s’est ensuite ouverte sur les paysages alentour, pour constituer cette ville belvédère marquée par la couleur de la pierre calcaire associée à celle, orangée, des toits de tuiles canal. Deux périodes principales ont marqué la cité angoumoisine : l’époque médiévale et le XIXe siècle. De la première on retiendra : les rues sinueuses, souvenir du parcellaire médiéval, mais aussi de grands édifices comme la cathédrale Saint-Pierre, l’ancien château des comtes d’Angoulême, la chapelle des Cordeliers, l’église Saint-André… La seconde correspond à un intense moment d’urbanisation.

Aux alentours, de belles demeures témoignent de l’activité de construction de la Renaissance au XVIIIe siècle : le château de Balzac, résidence du grand épistolier Jean-Louis Guez de Balzac, élevée au XVIIe siècle, le château de la Tranchade à Garat ou celui de l’Oisellerie à La Couronne.

Le patrimoine rural révèle, lui, un certain goût pour la discrétion : les bâtiments agricoles et viticoles à cour fermée sont pléthore en ce pays, donnant seulement à voir leur beaux portails à volutes, signe de réussite sociale du propriétaire. Les sources, lavoirs, moulins racontent le lien entre les habitants et l’eau ; les fours, pigeonniers et granges témoignent d’une vie agricole intense. L’architecture industrielle atteste de l’histoire de l’Angoumois aux XVIIIe et XIXe siècles avec la fonderie de Ruelle fondée au XVIIIe siècle par le marquis de Montalembert, ou bien l’usine hydraulique de Gond-Pontouvre aux portes d’Angoulême...

L’art roman

Le Moyen Age est, pour l’Angoumois, la période du plein épanouissement de l’art roman. Les églises de Brie, Vindelle, Coulgens, Charmant illustrent les débuts de l’art roman au XIe siècle. Dans le premier tiers du XIIe siècle, la construction de la cathédrale d’Angoulême va être décisive pour la diffusion d’un type d’églises paroissiales à façade à arcatures abritant des sculptures (Trois-Palis, Linars, Plassac, La Couronne, Dirac,...). Le choix de la nef à file de coupoles élu pour la cathédrale est également repris par de petits édifices (Fléac, ...). La curieuse église à plan centré de Saint-Michel est un autre exemple du vaste mouvement de construction religieuse du Moyen Age. La période médiévale a vu naître sur ce territoire une grande abbaye, celle de Saint-Amant-de-Boixe, dont l’histoire est liée à celle du donjon voisin de Montignac également élevé par les comtes d’Angoulême.

 

Label : Pays d’Art et d’Histoire

Date de la convention : 1997

Secteurs protégés dans le territoire : SCOT de l’Angoumois, secteur sauvegardé en cours à Angoulême

Animatrice de l’architecture et du patrimoine par intérim : Laetitia Copin-Merlet, directrice de Via patrimoine

Structure : association Via patrimoine

adresse : Hôtel Saint-Simon - 15 rue de la Cloche Verte - 16000 Angoulême

tel : 05 45 68 45 16 / 06 37 83 29 72

email : viapatrimoine@gmail.com

site : www.vpah-poitou-charentes.or...

JPEG - 32.9 ko

Suivez notre actualité sur la page Facebook www.facebook.com/via.patrimo...

 

Portfolio

Documents joints

Édition : Laissez-vous conter Angoulême

(PDF – 4.6 Mo)

Livret de découverte de l’histoire et du patrimoine d’Angoulême : la forme d’une ville, la ville au fil des siècles, d’un lieu à l’autre, saveurs et savoir-faire. 24 pages couleur. Prix de vente 3 €

 

Édition : « Le château de Barbezieux des origines à nos jours »

(PDF – 519.7 ko)

« Le château de Barbezieux des origines à nos jours » vient de paraître dans la collection Patrimoine de l’Angoumois. 24 pages couleurs, illustrées de nombreuses iconographies dont certaines inédites. Prix de vente : 5€

 

Exposition : cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, récit d’une métamorphose

(PDF – 2.5 Mo)

Conception Via patrimoine 2012 : 13 panneaux imprimés sur bâche PVC 200 cm X 75 cm. Prêt possible.

 

Exposition : Marguerite de Valois-Angoulême ou le Beau seizième siècle

(PDF – 220.4 ko)

Conception Via patrimoine 2012 : 14 panneaux en couleur imprimés sur bâche PVC 200 cm X 75 cm. Prêt possible.

 

Exposition : La restauration d’art

(PDF – 220.3 ko)

Conception Via patrimoine 2007. 12 panneaux couleur imprimés sur bâche PVC 200 cm X 75 cm. Prêt possible.

 

Exposition : La dynastie des comtes Taillefer

(PDF – 304.4 ko)

Conception Via patrimoine 2011, textes S. Bressan, dessins M. Ortiz. 31 panneaux en couleur imprimés sur toile tissée 200 cm X 75 cm. Prêt possible.

 

Exposition : La Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager d’Angoulême

(PDF – 963.3 ko)

Conception Via patrimoine 2010. 11 panneaux couleur imprimés sur bâche PVC 200 cm X 75 cm. Prêt possible.

 

Exposition : Les mairies de Charente de fond en comble

(PDF – 552.6 ko)

Conception Via patrimoine 2005. 9 panneaux couleur imprimés sur bâche PVC 200 cm X 75 cm. Prêt possible.

 

Programme du 1er trimestre 2016

(PDF – 305.6 ko)

 

Agenda du 1er trimestre 2016

(PDF – 305.6 ko)